Situație inedită în Belgia. Jucătorii de la Genk sunt urmăriți non-stop cu ajutorul unor brățări electronice

Unii dintre fotbalişti nu sunt deloc încântaţi de această supraveghere obligatorie, pe care oficialii lui Genk au decis să o pună în aplicare pentru a optimiza prestaţiile individuale. Dispozitivele respective, denumite Whoops, more | mai mult »

Dan Alexe : Toate lucrurile pe care trebuie să le știi ca să ajungi barmaniță în Bruxelles fără să treci prin patul patronului

— “Ai grijă, urmele din cearșaf se șterg mai greu ca cele din marmură…” e o frază care mi-a trecut prin cap odată ascultând două barmanițe românce în Bruxelles care nu bănuiau more | mai mult »

Presa flamanda de astazi din Belgia : Duizenden betogers in Roemeense steden

„Ook vandaag is er een grote betoging gepland in Boekarest” adica „O mare demonstrație este planificată astăzi la București”  „✊ In de nacht, als dieven !!! „ Enkele duizenden mensen hebben gisteren more | mai mult »

Trei români au fost arestaţi în Belgia, pentru că au cultivat între 500 şi 1.000 de plante de canabis

Trei români au fost arestaţi luni în vestul Belgiei, după ce poliţia a descoperit că au cultivat sau îngrijit între 500 şi 1.000 de plante de canabis, relatează La Derniere Heure. Poliţia more | mai mult »

BOMBA cu ceas. Zece TERORISTI puternic inarmati, dotati cu EXPLOXIBILI, se ascund in Belgia

Autoritatile belgiene cauta circa zece persoane despre care se crede ca sunt puternic inarmate, inclusiv cu explozibil, si ar putea comite atentate de genul celor de la Paris, a declarat ministrul belgian more | mai mult »

Jihadiștii din Belgia primesc PENSII ca să lupte alături de ISIS în Siria!

Numeroși jihadiști belgieni, plecați pe frontul din Siria, beneficiază de alocații sociale, scrie Le Soir. Peste 80.000 de euro ar fi fost încasați deja de cetățeni radicalizațidin partea statului belgian. Bani care more | mai mult »

Belgia deschide primul muzeu al trenurilor! Locomotivele istorice care pot fi admirate (FOTO)

La 180 de ani după inaugurarea primei linii feroviare continentale din Europa între Bruxelles și Malines, Belgia are primul său „muzeu al trenurilor”, care se deschide pentru public vineri la gara Schaerbeek, more | mai mult »

Monica Luisa Macovei : În această seară, în sediul Parlamentului European din Bruxelles, au răsunat cântece populare românești, iar dansatori au încântat publicul cu măiestria lor

În această seară, în sediul Parlamentului European din Bruxelles, au răsunat cântece populare românești, iar dansatori talentați au încântat publicul cu măiestria lor. Am invitat ansamblul de dansuri populare Miorița, din satul more | mai mult »

Sâmbătă 12 septembrie 2015, Kasteel-ul Flora din Belgia, va fi gazda unui concert extraordinar ce va avea ca protagoniști muzicieni de marcă din România

MAI SUNT TREI SAPTAMANI! Sâmbătă 12 septembrie 2015, Kasteel-ul Flora din Belgia, va fi gazda unui concert extraordinar ce va avea ca protagoniști muzicieni de marcă din România, Olanda și Belgia. FOODEX more | mai mult »

Diplomații români, campioni la amenzi pe teritoriul Belgiei. Presati să-şi plătească amenzile rutiere

Diplomaţi străini în Belgia, inclusiv români, supuşi unor presiuni să-şi plătească amenzile rutiere Ministrul belgian de Externe Didier Reynders a întreprins demersuri prin care diplomaţi aflaţi la post în ţara, inclusiv români, more | mai mult »

Ponta, in de gevangenis ! Presa flamanda din Belgia : Roemeense premier verdacht van witwaspraktijken

Justitie in Roemenië is een onderzoek gestart naar premier Victor Ponta. Hij wordt verdacht van een reeks misdrijven, waaronder witwassen, belastingontduiking en valsheid in geschrifte. Dat hebben officieren van justitie die belast more | mai mult »

Ponta iesi afara ! Presa flamanda din Belgia : Roemeense president wil dat premier opstapt na verdenkingen van corruptie

Er is een onderzoek geopend naar Roemeens eerste minister Victor Ponta, die verdacht wordt van fraude en machtsmisbruik. Dat hebben Roemeense openbare aanklagers die gespecialiseerd zijn in de strijd tegen corruptie verklaard. more | mai mult »

Belgia: Armata a început să patruleze pe străzi

Militarii au început sâmbătă să preia ştafeta de la poliţişti şi să supravegheze locuri considerate sensibile din Belgia, în special la Anvers, unde trăieşte o importantă comunitate evreiască ortodoxă. Guvernul belgian a more | mai mult »

Orasul belgian Bruges va construi o conducta subterana de bere

O conducta subterana de bere va fi instalata sub orasul medieval Bruges din Belgia. Scopul acestei idei este de a reduce numarul de camioane care transporta berea pe strazile orasului, anunta Euronews. more | mai mult »

Iarna paralizează traficul feroviar în Belgia. În Franţa este cod portocaliu de ninsoare

Ministerul Afacerilor Externe informează cetăţenii români care se află sau se deplasează pe teritoriul Belgiei că Institutul Regal Meteorologic a lansat un avertisment de cod portocaliu de zăpadă și gheață pe întreg more | mai mult »

Obiceiuri și datini de Crăciun în Belgia

În Belgia, Crăciunul are loc mai devreme decât în alte țări, pe 6 decembrie, iar moșul lor se numește MOȘ NICOLAE. Moș Crăciun nu prea e prezent, cu toate că pe 25 more | mai mult »

(VIDEO) Premierul Belgiei, atacat din cauza crizei. Cu maioneză…

Premierul belgian Charles Michel a fost, luni, victima unui atac neobişnuit: patru activiste ale organizaţiei Liliths înarmate cu cartofi prăjiţi şi tuburi de maioneză l-au agresat pe şeful guvernului în momentul în more | mai mult »

Primăriţa Craiovei, alai pe banii oraşului cu ziarişti de casă, la Bruxelles. Olguta, lasa-neee !

Lia Olguţa Vasilescu nu se lasă şi intră în peisaj tot cu ţipături. Obişnuită să fie tratată ca la televiziunile PSD, primăriţa vocală a Craiovei s-a gândit că n-ar strica să cumpere more | mai mult »

O româncă stabilită în Bruxelles a publicat pe Internet o scrisoare în care povesteşte prin ce a trecut în ziua votului

Cum am votat de departe alături de cei de acasă: „Mamă, ieşi, ce faci? Au votat toate cimitirele din Olt! Ştiu că eşti bătrână şi mergi mai încet, dar hai!”  O româncă more | mai mult »

Demisia lui Corlatean în presa Belgiana. Românii din Belgia împiedicati intentionat sa voteze democratic

Le ministre roumain des Affaires étrangères Titus Corlatean a annoncé lundi sa démission après de vives critiques concernant l’organisation du premier tour de l’élection présidentielle du 2 novembre pour les Roumains de more | mai mult »

Solidaritate în Belgia: Peste 1.000 de oameni au strâns bani pentru păgubiţii protestelor

Printr-un efort comun, peste 1.000 de belgieni pun mână de la mână şi îi despăgubesc pe cei ale căror bunuri au fost distruse în protestele anti-austeritate de la Bruxelles. Iniţiativa i-a aparţinut more | mai mult »

 

Bruxelles: la fin du règne de Madame Popescu, l’implacable gendarme des taxis

Fin de règne pour Mihaela Popescu. La directrice du service des taxis bruxellois, au sein de l’administration régionale Bruxelles Mobilité prend sa retraite ce 1er décembre. Cette haute fonctionnaire que le secteur des taxis aime vilipender affiche une longévité record à la tête d’un département en Région bruxelloise. Peut-être même un record national.

Désignée à ce poste en 1990, elle le quitte après 26 années d’une carrière pleine de tumultes. Le secteur des taxis, dans la capitale, avec sa réputation sulfureuse, „faut se le farcir„, lance un membre d’un syndicat. Et Mihaela Popescu se l’est farci, „peut-être parce qu’elle était la seule à avoir envie de le faire. On ne se bouscule pas au portillon pour gérer les taxis à Bruxelles„.

Une femme dans un monde d’hommes

Née en Roumanie en 1951, diplômée en Philologie romane à l’Université de Bucarest en 1974, elle arrive peu après à Bruxelles pour entamer une carrière dans l’administration. Nous sommes en 1978, la Région bruxelloise n’existe pas encore, on parle de l’Agglomération. Mais dans les années 70, entrer dans le service public quand on vient d’un pays de l’Est, c’est une véritable gageure. Et quand, en 1990, on est désignée „gendarme” d’un secteur qui compte 99,9% d’hommes, ce n’est plus une gageure, c’est un exploit.

Pourtant, Mihaela Popescu va parvenir à s’imposer. Et à imposer également son petit accent roumain qui ne l’a jamais quitté. A imposer ses méthodes parfois dures avec ses fonctionnaires et les taximans. A imposer son culte du secret et de la discrétion, poussé à l’extrême. En 26 ans, Mihaela Popescu n’a jamais accordé que des bribes d’interviews. De quoi frustrer les journalistes locaux. „J’ai une fois été invitée sur un plateau de télévision, au tout début de ma carrière de directrice. C’était la seule fois„, concède-t-elle aujourd’hui. „Il ne faut pas oublier: je suis fonctionnaire, je suis tenue à un droit de réserve, je l’ai toujours respecté.” Mihaela Popescu a également imposé son statut, atypique en région bruxelloise à une telle fonction: elle n’a jamais été nommée et elle ne parle pas le néerlandais. „Je le comprends, je le lis. Mais à Bruxelles, ce n’est pas une obligation„, esquive-t-elle.

210436342857bec3ff0b0d8d5c3b09be-1479140475

„Du copinage politique? Pas du tout!”

De toute manière, pour ses défenseurs, „c‘est la seule qui a accepté de faire le sale boulot des ministres, quand il fallait imposer des règles aux sociétés de taxis„, souffle un ancien du secteur. Des ministres de tutelle qu’elle a vus défiler, d’Eric André, à Brigitte Grouwels, en passant par Didier van Eyll, Eric Tomas, Willem Draps, Pascal Smet… „Les ministres passent, l’administration reste, comme on dit”, sourit Madame Popescu. „Pourquoi suis-je restée si longtemps à ce poste? Parce que c’est un poste d’action et que j’aime cela. Il se passe toujours quelque chose dans le secteur du taxis. Changer de matière? Pour faire quoi? J’ai aimé ce que j’ai fait pendant toutes ces années.

Après 26 ans, impossible de lui coller une éthique politique. „Le copinage politique? Je n’y crois pas du tout, ces allégations sont infondées„, lance, sûr de lui, Michel Pêtre, patron des Taxis Verts. „Je crois plutôt que c’est une femme impartiale et très intègre. Elle ne se laissait pas marcher sur les pieds.

Ce que confirme Willem Draps (MR): „C’est une femme entière, de caractère, carrée, sans langue de bois, qui dit ce qu’elle pense et qui gère le service dans l’intérêt du ministre.” „Pour l’intérêt général”, insiste Madame Popescu. Willem Draps: „Il ne faut pas oublier qu’elle fait tourner la boutique avec peu de moyens. Son service, c’est une trentaine de personnes, pas plus… Malgré cela, elle a mis les doigts dans la confiture, dans un milieu assez faisandé à Bruxelles.” Qualité que lui reconnaît encore Willem Draps: „Elle n’a jamais été au centre du débat, vu sa discrétion. Elle a eu l’intelligence de ne jamais s’exposer.

Popescu-Ceausescu

Discrète? Invisible? Elle ne l’est, mais alors pas du tout, auprès des taximans. Pour eux, c’est la responsable des basses besognes. Les chauffeurs lui ont rapidement trouvé un surnom: Popescu-Ceausescu. „Quand on sait que j’ai quitté la Roumanie à cause de la dictature… Ceausescu a affamé son peuple, il ne faut pas l’oublier„, martèle la future ex-directrice. „Mais bon, je suis vite passée au dessus de ce sobriquet. Je ne suis pas rancunière. Ceux qui disent cela ne savent pas de quoi ils parlent.

Avec le secteur, la guerre a tout de même été sanglante. „Sa devise, c’était diviser pour mieux régner. Son bilan après autant d’années? Elle n’a pas fait de bonnes choses„, étale déjà une figure du milieu qui préfère rester anonyme. „Elle savait calmer les ardeurs des uns et des autres en faisant plaisir à l’un ou à l’autre. Elle les faisait taire„, dit un ancien chauffeur sans en dire davantage. Pourtant, en 38 années de carrière, rien n’a pu être reproché à Madame Popescu.

Il faut lui reconnaître: elle a toujours été prête à affronter la meute„, déclare Willem Draps. Comme en 2013, lors d’une grève des chauffeurs. Dans un communiqué, ils réclament la tête de Mihaela Popescu. Ni la ministre de l’époque Brigitte Grouwels (CD&V), ni l’intéressée ne cèdent. „Je pense même que ça lui a fait ni chaud ni froid„, analyse un gréviste trois ans plus tard. Mihaela Popescu abonde: „Je n’ai jamais eu peur quand certains chauffeurs réclamaient ma démission. Ils ont oublié que je suis une fonctionnaire et que je ne pouvais démissionner ou être „démissionnée”, sauf pour faute grave. Ce que je n’ai jamais commis en 38 années de carrière dans l’administration.

„Une femme autoritaire: c’est un fait!”

Sam Bouchal, porte-parole de la FeBet, Fédération belge des Taxis, qui regroupe plus de 850 prestataires, reconnaît le profil „atypique” de Mihaela Popescu. „Elle n’a pas d’équivalent. Elle sait tout sur son secteur. On ne peut pas lui raconter d’histoires. C’est une femme autoritaire: c’est un fait! Elle a ses propres certitudes. Mais il n’est pas impossible de la faire changer d’avis. C’est une femme qui a du cœur et qui peut aussi comprendre les difficultés des sociétés de taxis. Mais elle est intransigeante avec la loi et les règles.” Avec les anciennes branches de la FeBet, les conflits étaient incessants. „Aujourd’hui, la situation est apaisée. Son départ? On ne dit pas tant mieux, mais dommage. Car nous étions enfin parvenus à avoir un dialogue avec elle, à être entendus, à être pragmatiques et à ne plus être dans la musculation.

On a eu affaire à des responsables syndicaux qui n’ont pas été très corrects avec elle. Du coup, son administration l’a bien fait payer à tout le secteur„, lâche de son côté, un dur à cuire de la profession, un peu marri. „Depuis deux ans, on a trouvé en Madame Popescu une partenaire, plus qu’une adversaire„, reprend M. Bouchal qui préfère imputer les blocages actuels du secteur au ministre de la Mobilité Pascal Smet.

Un pot de départ avant la retraite

Pour d’autres, c’était Madame Popescu le problème. „Elle était à la tête d’un service depuis des années. Mais elle n’avait aucune vision à long terme pour le secteur du taxi dans la capitale„, assène le patron influent d’une écurie. „Toutes les améliorations ont été proposées par le secteur ou les ministres. Et quand les ministres successifs ne parvenaient pas à leurs fins, c’est parce qu’ils ne pouvaient pas s’appuyer sur l’administration et sa première responsable.” „Un manque de vision? C’est faux! L’administration dit aussi ce qu’elle pense. Mais elle peut aussi ne pas être écoutée alors que le lobby des taxis, lui, parvient souvent à avoir l’oreille des politiques„, regrette Mme Popescu.

Mihaela Popescu affiche une personnalité controversée, on le voit. Mais elle demeure, jusqu’au 1er décembre, une des dernières fonctionnaires bruxelloises à l’ancienne. Le 28 novembre, elle offre un pot de départ. Aucun politique ne devrait être invité. L’intégrité, jusqu’au bout du spoutnik.

Son remplaçant temporaire s’appelle Jean-Rodolphe Dussart. Temporaire jusqu’à nomination d’un directeur effectif.

http://www.rtbf.be/info/regions/detail_bruxelles-la-fin-du-regne-de-madame-popescu-l-implacable-gendarme-des-taxis?id=9454981

 

Comentarii

Comentarii

Lasă un răspuns

%d blogeri au apreciat: